Tout embrasser




Embrassons tout.


Embrassons cette période difficile qui nous met à l'épreuve mais nous ramène aussi à l'essentiel;

Embrassons tous ces gens qui doivent chaque matin sortir et aller affronter cette dure réalité afin que nous puissions, nous, continuer à être en sécurité à l'intérieur;

Embrassons leur courage mais aussi la peur que nombre d'entre eux doivent avoir de se demander s'ils ne ramèneront rien de dangereux à leur famille à la fin de la journée;

Embrassons leurs familles qui les accueillent le soir venu à bras ouverts, se souciant probablement plus de la santé de leur ange gardien que de la leur;

Embrassons l'amour de sa profession ou de son métier qu'il faut avoir pour faire face au stress et à l'insécurité qu'il y a actuellement à exercer des fonctions qui ne demandaient pas autant d'abnégation il y a quelques semaines de cela à peine.


Embrassons la réalité des pays beaucoup plus affectés que le nôtre et soyons plein de gratitude envers nos dirigeants, qui à l'heure actuelle doivent composer avec des décisions déchirantes;

Embrassons les personnes atteintes, leurs souffrances, leurs peurs et prions pour qu'elles puissent passer au travers cette épreuve;

Embrassons leurs familles qui sont dans l'incapacité d'être auprès d'eux pour les soutenir dans ces moments difficiles;

Embrassons toutes ces autres personnes atteintes de troubles de santé autres qui ne peuvent pas recevoir tous les soins auxquels ils auraient normalement droit, en raison de la situation actuelle. Ces personnes en attente de chirurgie, celles atteintes du cancer ou ces femmes enceintes qui donneront naissance à leur enfant dans un contexte incertain.


Embrassons la solidarité et les mouvements d'entraide spontanés qui naissent un peu partout; ces gens qui donnent généreusement un peu de leur temps, de leurs connaissances, de leur écoute ou simplement de leur présence;

Embrassons toute la beauté artistique qui fleurit un peu partout. Tous ces musiciens, ces chanteurs, ces peintres, ces humoriste et ces autres créateurs qui créent un peu de magie sur les réseaux sociaux et dans les médias afin de mettre un peu de lumière et de soleil dans nos journées;

Embrassons toutes ces chaînes de photos et de publications en tout genre qui nous font d'ordinaire pester mais qui soudainement nous aident à passer un peu de ce temps que nous avons en plus grande quantité maintenant;

Embrassons toute l'imagination et la créativité dont savent faire part les plus jeunes d'entre nous lorsque vient le temps de ridiculiser un peu les petits travers et les grandes impatiences des plus vieux, qui se manifestent plus crûment à l'heure actuelle;

Embrassons ce mouvement d'ouverture vers notre prochain qui est à prendre place;

Embrassons tout l'amour et la sagesse qui peuvent naître dans nos coeurs lorsque nous savons écouter celui-ci.


Embrassons ce printemps qui fleurit tout de même, ce printemps qui n'a rien à foutre du Covidmachin et le remercie même de lui laisser toute la place;

Embrassons cette Terre qui respire plus librement depuis que nous n'envahissons plus le ciel et la terre de toute notre mécanique à essence;

Embrassons nos cours d'eau qui chantent dans leur crue printanière tout leur bonheur de pouvoir s'écouler plus librement afin de nettoyer un peu de toute la merde que nous y déversons;

Embrassons toutes les autres formes de vie de cette planète qui peuvent reprendre un peu de leur territoire et profiter, elles aussi, de ce printemps qui naît;

Embrassons nos compagnons canins, félins et autres animaux de compagnie qui nous tiennent bien au chaud et nous offrent tout leur amour pendant cette période de confinement. Ils sont si heureux de pouvoir nous avoir un peu plus d'heures par jour dans leur vie;

Embrassons un peu de leur réalité, eux qui sont confinés à l'année.


Embrassons tout ce temps que nous avons tout à coup, nous qui passons une bonne partie de nos vies à courir après celui-ci;

Embrassons le fait que nous ayons à tenter de voir le bon côté des choses si nous voulons garder le moral;

Embrassons le fait que nous devrions toujours voir la vie telle que nous la voyons à l'heure actuelle;

Embrassons qu'il ait fallu une crise de cette ampleur afin que nous reprenions contact avec la vie;

Embrassons cette vie qui est en toute chose, cette vie qui nous traverse, parfois de façon impétueuse il est vrai. Mais la vie veut vivre, maintenant plus que jamais.


Embrassons le fait que l'être humain possède un outil que les autres espèces ne possède pas: la mémoire;

Prions pour qu'il se serve de celle-ci à bon escient et qu'il se souvienne à tout jamais qu'au printemps 2020 les choses ont basculées. La vie a donné l'opportunité à l'humain de redevenir ce qu'il est réellement. L'opportunité de sortir de ses carcans et d'enlever ses oeillères pour voir la chance qu'il a de vivre. La chance de goûter la vie comme jamais auparavant et de se voir tel qu'il est:


Un être en relation avec ses semblables;

Un être en relation avec toutes les autres formes de vie de cette planète;

Un être en relation avec cette planète;

Un être en relation avec l'Univers;

Un être rempli d'amour, un amour qui ne demande qu'à être touché pour se déployer.


Frères et soeurs humains, je vous embrasse tous et toutes et je vous aime. Vous êtes beaux dans votre solidarité comme dans vos insécurités. Beaux dans votre amour comme dans vos peurs. Je vous aime parce que je me reconnais en vous et je suis heureuse de nous voir enfin humains.


❤️❤️❤️


BrahmaShakti



© 2019 par BrahmaShakti. Créé avec Wix.com